Au Procureur de la République

DUPONT Bernard

15, rue Franklin

34267 Montpellier

 

Le 01 janvier 1999

 

Monsieur le Procureur de la République

Près le Tribunal de Grande Instance

A AIX EN PROVENCE

 

Monsieur le Procureur de la République,


 

Le 06 septembre 1998, j’ai égaré mon carnet de chèques. J’ai signalé cette perte auprès de ma banque, le Crédit Agricole à l’agence de VELAUX.


 

Depuis plusieurs jours, je reçois des appels téléphoniques de commerçants de la région, bénéficiaires de chèques émis à mon insu. Il s’agit des formules déclarées perdues, et qui ont été utilisées frauduleusement. A ce jour, le total des sommes « payées » s’élève à 7677, 00 francs. Et cela pourrait continuer car il reste encore SIX chèques à établir…

 

Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir faire diligenter une enquête car je ne suis absolument pour rien dans cette affaire.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Procureur de la République, l’assurance de ma très haute considération.

 

P.S. Je joins un relevé d’identité bancaire et l’indication des numéros de chèques perdus et utilisés frauduleusement.

 

(Signature)

Catégories